artslettresmusique
 
Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami

 
Vign_photo_pierre_emanuel
PIERRE EMMANUEL SCHERRER
DESERT PEARL HOTEL
Vign_image_desert_pear_hotel
Presse papier


Le Monde, 27 août 2010

«(...) le texte ouvre une brèche dans le temps. Il creuse le passé qui défile à rebours de la route. L’enfance. Le portrait d’une mère, excentrique et secrète. Les souvenirs d’escapade pour découvrir l’immensité du monde. Cette autre temporalité donne au récit une dimension liquide. A l’image d’un ressac qui fait circuler les images du passé au bord de la route.»


Le Monde, 7 septembre 2010

«La double vie de Me Scherrer». Portrait par Amaury da Cunha.


Elle, 10 septembre 2010

«Si l’on se pique d’Amérique, c’est souvent pour le meilleur, à l’image de ces trois coups d’essai qui tournent au coup de maître: «Des fleurs pour Zoë» d’Antonia Kerr (Gallimard), «Desert Pearl Hotel Hotel» de Pierre-Emmanuel Scherrer (La Table Ronde) et «Le retour de Jim Lamar» de Lionel Salaün (Liana Levi).»


Côté Ouest, 7 octobre 2010

«Un road-movie émouvant».


Figaro Madame,

13 novembre 2010

«Pierre-Emmanuel Scherrer a déjà un ton, une manière de restituer les émotions et les fêlures. son coup d’essai est enlevé, plein de surprises, et mène le lecteur là où il ne s’y attend pas, avec son écriture musicale».


LE ROMAN
Vign_635913-desert-pearl-hotel-de-pierre-emmanuel-scherrer
 


Présentation de l’éditeur
 

 

Pour Pandora Petersen, il n’y aura pas de Noël en famille. Doris, sa mère, vient d’être enterrée. Ellroy, son père et Tom, son frère, ont regagné l’Idaho. Dans son appartement de Los Angeles, transformé en camp retranché, la jeune femme rumine son chagrin jusqu’à ce qu’elle reçoive une lettre de condoléances glissée dans une gerbe de lys — les fleurs préférées de Doris. Son auteur, un certain Gil Sanders, conseille à Pandora de prendre contact avec Rebecca, une amie de sa mère, qui aurait, laisse-t-il entendre, des révélations à lui faire.


Pandora ne supporte pas de se voir dicter sa conduite. Mais elle ne comprend pas non plus pourquoi cette intime de Doris n’est pas venue à l’enterrement, ne s’est même pas manifestée. Elle finit donc par appeler Rebecca Hamilton, qui l’invite à passer quelques jours chez elle, à Santa Fe.


Au volant de sa Honda délabrée, la jeune femme entame un étrange voyage en forme de jeu de piste. Elle progresse entre grands espaces et sentiment de perte, chaos urbain et souvenirs d’enfance. Messages sibyllins, rencontres tour à tour inquiétantes et cocasses ponctuent sa route. De motels miteux en snacks déserts, de serveurs taciturnes en pompistes tatoués, d’embouteillages urbains en tempêtes de neige, elle se rapproche, sans le savoir, d’un secret bien gardé.


Sortie en librairie le 19 août 2010.


(c) Editions de la Table Ronde - 246 p.

 

 

 

 

 
© 2011