artslettresmusique
 
Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami

GUY VIEILFAULT
Vign_PB100003
TERRE NOIRE

 

 

Ce recueil a été écrit

dans le cadre

 

 du

 

Prix de la poésie

organisé par

les EDITIONS ROBIN

 

 

Guy Vieilfault

 

a reçu le premier prix

 
Vign_foto-concours-poesie-juillet-Guy-vieilfault-et-Marie-Odile-Goudet
 
Vign_Numériser_1_
 

Date de publication: Juillet 2012

  

Descriptif :

Madoula, à qui j’avais lu quelques-uns de ces poèmes, me confia après avoir longuement suçoté le tuyau de sa pipe : Si je comprends bien, tu prends des photos avec ton stylo…

Réflexion faite, j’estimai que la remarque était fort pertinente et je la rapprochai, quelques mois plus tard, de ce jugement qu’un lecteur complaisant, et croyant me flatter, m’écrivit d’une plume appliquée affirmant que ma poésie donnait « à voir ».

Je goûtai cette appréciation bien qu’une petite voix intérieure chuchotât perfidement qu’il eût été plus valorisant qu’elle donnât « à penser ».

Certes, mais je ne détiens pas, comme mon ami Madoula, le griot, le pouvoir de pénétrer les âmes et la terre d’Afrique restera pour moi, faute de mieux, un magnifique livre d’images.

Cet ouvrage, sous le titre de AFRICAN SONG a obtenu le prix Sully Prudhomme 2011 décerné par la Société des Poètes Français.

 

L’auteur:

Enseignant retraité, sociétaire de la Société des Poètes Français.

Partagé entre la poésie et l’écriture de nouvelles, il aime à fréquenter les grands Anciens -Baudelaire, Rimbaud, Verlaine, Apollinaire, Aragon…-dont la musique a enchanté son adolescence.Ses thèmes de prédilection en écriture sont –et il ne prétend pas là à l’originalité –la Femme et les voyages, sans doute parce qu’ils concernent deux planètes dont il ne se lasse pas d’explorer les mystères.

«Mais je n’ai toujours pas compris pourquoi la Terre est bleue comme une orange.

 

Quant à la Femme…»

 

Une écriture profonde pour  tous les amoureux de poésie classique.

 
© 2011